Le 17ème Marly Jazz Festival, programmé par Patrice Winzenrith, s'est terminé ce dimanche soir en apothéose avec le compositeur et pianiste Laurent Coulondre, accompagné par André Ceccarelli à la batterie et Jérémy Bruyère à la contrebasse et à la basse électrique. Le concert faisait la part belle à l'oeuvre de Michel Petrucciani, puisque le dernier opus de Laurent Coulondre, "Michel on my mind", lui est consacré. Mais le pianiste avait également apporté un superbe orgue Hammond B3 et a tenu à rendre hommage à Eddy Louis, disparu lui aussi. C'était pour moi le huitième set en quatre jours puisque nous nous étions abonnés au festival. Voici quelques photos réalisées avec un APN Canon 80D.

IMG_7762

IMG_7766

IMG_7768

IMG_7769

IMG_7771

IMG_7773

IMG_7774

IMG_7778

IMG_7782

IMG_7784

IMG_7795

IMG_7797

IMG_7798

IMG_7799

IMG_7801

IMG_7803

IMG_7805

IMG_7810

IMG_7817

IMG_7821

IMG_7823

IMG_7824

IMG_7826

IMG_7828

IMG_7854

IMG_7874

IMG_7894

IMG_7896

IMG_7899

IMG_7904

IMG_7906

IMG_7907

IMG_7908

IMG_8427

IMG_8432