15 mars 2021

Les comptes de ma mère Suzanne Lesquoy: carnet n°29 du 2 novembre au 18 décembre 1953

Ce tout petit bloc-note mesure 12cm sur 7 cm et couvre la fin de l'automne 1953. Les dépenses quotidiennes les plus fréquentes restent celles pour le pain et le lait. Le loyer est toujours de 1110fr. Le facteur a reçu 160fr le 16 décembre: peut-être s'agit-il de ses étrennes, à l'occasion de la vente d'un calendrier.

15 mars 2021

Les comptes de ma mère Suzanne Lesquoy: carnet n°28 du 9 août au 1er novembre 1953

Ce carnet, identique aux deux précédents, couvre la fin de l'été puis le début de l'automne 1953. Les grosses dépenses d'alimentation sont toujours réglées à date fixe: milieu et fin de mois au Familistère de Longuyon. Peut-être s'agit-il plutôt d'apurer des ardoises, puisqu'à chaque fois il s'agit d'une somme arrondie. Le loyer est de 1110fr le 16 octobre. Ma mère est enceinte depuis peu d'un troisième enfant qui naîtra le 21 avril 1954...
15 mars 2021

Les comptes de ma mère Suzanne Lesquoy: carnet n°27 du 8 mai au 8 août 1953

Ce carnet, de modèle identique au précédent, couvre le printemps puis une partie de l'été 1953. Mon père a repris son travail début juin, après plusiseurs mois de maladie et des périodes d'hospitalisation à Mont-Saint-Martin. Les dépenses importantes ont lieu au Familistère de Longuyon: 12000fr le 16 mai, 6000fr le 16 juin, 17000fr le 30 juin, 9000fr le 15 juillet, 13000fr le 31 juillet. Cela correspond certainement à l'arrivée du salaire, versé à la quinzaine, ou d'indemnités maladie. Le loyer de 1025fr a été réglé le 16 mai puis le... [Lire la suite]
15 mars 2021

Les comptes de ma mère Suzanne Lesquoy: carnet n°26 du 1er mars au 7 mai 1953

Ce carnet de marque "L'Idéal" mesure 14,7cm sur 8,3cm et a été acheté au Familistère de Longuyon, où ma mère effecte l'essentiel de ses commissions. Mon père Jean-Jules souffre d'un ulcère à l'estomac et a été hospitalisé à plusieurs reprises depuis l'automne 1952. Ma mère cultive un petit jardin sur les hauteurs de Longuyon. Mes deux frères sont âgés de 6 ans et 4 ans.
08 mars 2021

Marie Catherine Gobert (1867 - 1949): histoire d'une longuyonnaise résiliente - 2ème partie

Le 15 juillet 1902, à Longuyon, Marie Catherine Gobert, veuve depuis 4 ans de Claude Alfred Velter, de huit ans son aîné, épouse Jules Lesquoy, chauffeur aux Chemins de fer de l'Est, de neuf ans son cadet. Mon grand-père est né le 27 novembre 1876 à 2h du soir à Longuyon, rue Mazelle, de Jean Auguste Lesquoy, 28 ans, terrassier, foulonnier, et de Françoise Caullet, 33 ans. Il est l'aîné de trois garçons, Sébastien Alfred étant né le 15 avril 1878 et Christophe le 1er juillet 1881 à Longuyon. Leur mère, journalière, décède le 18 juin... [Lire la suite]