19 décembre 2020

La traversée de Verdun en nage avec palmes du 11 décembre 1988

Cette année-là était déjà exceptionnelle pour moi à plus d'un titre. Alors je voulais la (presque) terminer en beauté sur le plan sportif au moins. Elle avait pourtant mal débuté: j'étais accro à la nage avec palmes mais aussi au footing et, en février, une douleur persistante à un tibia m'obligea à me calmer : fracture de fatigue! Mon rhumatologue, le Dr Deblais à Briey, avait eu cette remarque : "ça n'arrive qu'aux vieux... et aux militaires parce qu'ils courent comme des cons". Il envisageait de me plâtrer, sauf que ma chère femme... [Lire la suite]