Je n'avais pu rouler depuis le 21 octobre, en partie à cause d'un temps très pluvieux en Lorraine. Alors ce vendredi j'ai profité de quelques éclaircies entre les averses pour sortir la Suzuki 600 du garage et enfiler le cuir Furygan sur un pull bien chaud.

Je me suis dirigé vers Mars-la-Tour puis Woël et Saint-Maurice-sous-les-Côtes, où j'ai choisi de grimper dans la forêt pour retrouver la route d'Hattonchâtel. Après un petit arrêt devant le château, je suis descendu à Vigneulles pour réaliser, à la sortie du village, que la route menant à Heudicourt était barrée 9km plus loin. Cap donc sur Nonsard puis Pannes, Essey-et-Maizerais et Saint-Baussant puis Richecourt et Montsec, où la route détrempée témoignait d'une douche récente.

Personne au pied du monument où j'ai pu profiter de jolies teintes automnales mais aussi d'une bise très fraîche. Je suis reparti vers Woinville pour découvrir que c'est là qu'il y avait des travaux et qu'on ne pouvait plus rejoindre Heudicourt, du 24 novembre au 1er décembre. J'ai traversé le carrefour vers Saint-Mihiel et ai bifurqué dans la forêt vers Savonnières et Varvinay, puis ai rejoint la route menant à Châillon et Creüe.

A Vigneulles j'ai pris la direction de Saint-Benoît puis Chambley. Mais à Dampvitoux, à 20km de Jarny, la pluie a un peu gâché la fin de ma balade. Il était temps de rentrer, avant que le froid ne commence à mordre, puisque le thermomètre extérieur n'affichait que 4 degrés vers 16h.

20231124_142141

20231124_142221

20231124_142327

20231124_142527

20231124_142719

20231124_142742

20231124_145801 - Copie

20231124_145953

20231124_150035

20231124_150055 - Copie

20231124_150111 - Copie

20231124_150134 - Copie

20231124_150153 - Copie

20231124_150635

20231124_151028 - Copie

20231124_153400 - Copie

20231124_160208 - Copie