Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Le vieux palmeur
Le vieux palmeur
Visiteurs
Depuis la création 179 431
5 mai 2023

Souvenirs en images d'une balade de 145km en moto dans le Nord lorrain jusqu'à la frontière belge

C'était hier ma sixième virée en 600GSR Suzuki de l'année seulement et aussi la journée la plus ensoleillée et chaude depuis bien longtemps: au moins 25°C à l'ombre au milieu de l'après-midi; J'avoue avoir même eu un peu chaud dans la combinaison cuir Franck Vidal, pourtant aérée et portée sur un simple tee-shirt. Comme souvent je n'avais pas préparé d'itinéraire , si ce n'est que je comptais faire étape à Cons-la-Grandville, entre Longuyon et Longwy. Parti de Jarny vers 14h30, après le plein de SP98 à la station Leclerc de Conflans (1,93€/l), j'ai bifurqué à Jeandelize vers Thuméréville et rattrapé la D15 vers Landres puis pris la D643 jusqu'à Beuveille, contourné pour ensuite rejoindre Ugny puis Cons.

Première étape photo devant le bas-fourneau construit par la famille Lambertye puis cap sur Montigny-sur-Chiers puis Viviers-sur-Chiers avec second arrête à l'entrée de La Roche où une forêt d'épicéas est en train d'être abattue. j'aime beaucoup emprunter la vallée de la Chiers, surtout à cette saison ; mais j'ai préféré remonter sur le plateau par Braumont et me suis arrêté devant le parc éolien. Cap ensuite sur Villancy en empruntant un petit bout de la D618 (ex- N18) puis vers Charency-Vezin en passant devant les ruines du haut-fourneau du Dorlon. J'ai eu envie de faire un petit saut en Belgique, jusqu'au beau village de Torgny et sa grande fontaine. Je suis revenu en France par Velosnes, puis de nouveau Charency, vite quitté pour rejoindre Villers-le-Rond.

Je me suis dit alors qu'il n'était pas encore temps de rentrer et j'ai rejoint la D643 vers Saint-Jean-les-Longuyon puis Marville: j'étais pour quelques instants en Meuse! Après quelques photos de ce superbe village j'ai pris la direction de Saint-Laurent-sur-Othain et Pillon puis Billy-sous-Mangiennes ; la campagne est vraiment belle, avec ses champs de colza à perte de vue mais ces routes meusiennes sont parfois bien cabossées. Alors, après Senon et Amel, j'étais content de rejoindre la D618 menant à Etain puis la D603 vers Jarny où j'étais arrivé vers 17h30 après un périple de 145km. Restait plus qu'à tomber la combi dans laquelle j'avais un peu sué et à nettoyer la visière du casque Shark Spartan.

2023_05_04_moto_145km

20230504_152305 - Copie

20230504_152328 - Copie

20230504_152414

20230504_152529 - Copie

 

20230504_153247 - Copie

20230504_154126 - Copie

20230504_154146 - Copie

20230504_154154 - Copie

20230504_154217 - Copie

20230504_155032 - Copie

20230504_155041 - Copie

20230504_155208 - Copie

20230504_160441 - Copie

20230504_160502 - Copie

20230504_160508 - Copie

20230504_160520 - Copie

20230504_160530 - Copie

20230504_160550 - Copie

20230504_160608 - Copie

20230504_160622 - Copie

20230504_160747 - Copie

20230504_160759 - Copie

20230504_161203 - Copie

20230504_161221 - Copie

 

20230504_161238 - Copie

20230504_161247 - Copie

20230504_162928 - Copie

20230504_162942 - Copie

20230504_163006 - Copie

20230504_163016 - Copie

20230504_163030 - Copie

20230504_172526

Publicité
Publicité
Commentaires
Archives
Publicité
Le vieux palmeur
Derniers commentaires
Publicité