Ma mère a tenu un journal assez régulièrement jusquà l'été 1974 et j'ai déjà publié ici les années précédentes. Voici donc son récit, agrémenté de mes commentaires et de mes souvenirs (moi aussi j'ai tenu un petit journal en 1972) d'une période charnière pour elle comme pour moi. A 45 ans, sa santé se dégrade et ne lui permettra bientôt plus d'exercer son métier de femme de ménage à Longuyon ; je suis moi-même assez sérieusement malade au printemps 1971 et devrai rester absent 5 semaines du lycée de Longwy, où je suis en première C.

Mes deux frères auront quitté la maison avant l'été (René est déjà parti depuis plusieurs mois et Jean-Pierre se marie avec Evelyne le 31 juillet). Ce même mois de juillet ma mère devient, avec la naissance de Sandrine, une jeune grand-mère. Je fréquente depuis l'été 1971 Blandine Hugny, qui a habité quelques années à l'école maternelle Paul Marie en face de chez moi avant de déménager à la Résidence canadienne. C'est son papa qui m'a permis de trouver un job d'été et je suis embauché au service d'entretien (espaces verts, poubelles), et je me paie un bel électrophone sur lequel je vais pouvoir écouter mes premiers vinyles puis je rentre en terminale C en septembre. Gérard Silvestre et moi perdons notre copain Bernard Chailloux tué dans un accident de la route à 20 ans.

Période charnière pour moi également car, si je réussis mon bac, je partirai de la maison à l'automne 1972. L'année 1971 se termine par une des rares réunions de famille que j'ai connues au 16 de la rue Albert Lebrun. La fête foraine de Sainte-Agathe est une nouvelle fois pour moi l'occasion de gagner quelque argent en travaillant à la confiserie de Gustave Scemama, comme l'avait fait mon frère René avant moi. 

Le 17 février mon grand-père Maurice Mangenot décède subitement à 69 ans. Ma grand-mère Lucile est veuve à 68 ans. Je "fête" mes 18 ans le 21 avril en passant l'épreuve de natation du bac à la piscine de Longwy alors que je nage comme une pierre: 50m en 1'40"... pas de points au-dessus de la moyenne! J'ai bu un coup au bar de la piscine avec l'ami Jean-Pierre Lahaye né le même jour que moi et de la même classe au lycée puis suis allé acheter le dernier disque de Joan Baez. Je donne déjà des cours de maths particuliers, notamment au fils de M. Josset, directeur du Crédit Agricole (30F les 2 heures). Je commence à acheter pas mal de vinyles de Pink Floyd: A Saucerful of Secrets le 17 mai 1972 (28,40F), The Piper at the Gates of Dawn et Ummagumma le 10 juillet (76,90F), puis Leonard Cohen, Jacques Brel, Simon and Garfunkel, Bee Gees, Joan Baez...

En juin 1972 je suis choisi par ma tante Arlette et mon oncle Pierre Mangenot pour être le parrain de leur deuxième enfant Agnès, ce qui sera l'occasion d'un bien beau baptême et aussi d'un beau voyage en septembre jusque dans le Sud. Je décroche le bac C fin juin et suis admis à l'Institut National des Sciences Appliquées de Lyon. Après quelques semaines de tergiversations (je suis amoureux, je vais devoir laisser ma mère seule, les études d'ingénieur sont coûteuses...), je renonce à partir à 500km et préfère m'orienter vers la fac de Sciences de Nancy avec la vague idée de devenir prof. Septembre débute donc par une belle aventure en train jusque Marseille puis en voiture vers Toulon. Deux jours de superbes découvertes avant de mettre le cap sur Sisteron, où mon oncle est gendarme.

Je ne rentrerai en faculté que fin octobre, en Physique-Chimie, après avoir failli choisir Maths-Physique (mais il y avait 400 inscrits contre 120 en PC). Ma mère continue à faire des ménages, entre personnes âgées et agence bancaire. Mon ami d'enfance Gérard Silvestre, qui était apprenti cuisinier chez Napo, au buffet de la gare, part occuper une première place de cuisinier à Annecy. Nous échangerons de belles lettres pendant plusieurs mois. Mon frère René est entré à l'école de police à Sens, après avoir exercé le métier de chaudronnier.

img146

 Suzanne Lesquoy (46 ans), Gérard Lesquoy (18 ans), Lucile Mangenot (68 ans), Raynald Mangenot (7 ans)

img132

img133

img156

Le 31 juillet 1971 avec ma cavalière Armelle au mariage de mon frère Jean-Pierre avec Evelyne Cremaschi,

img134

img155

En décembre 1971 au lycée de Longwy: la classe de terminale 7

img153

Noël 1971 au 16 rue Albert lebrun, avec ma nouvelle chemise mauve!

img135

img149

Le 21 avril 1972, jour de mes 18 ans, avec ma mère autour du gâteau d'anniversaire

img136

img154

Avec mon ami Gérard Silvestre chez lui au 16, rue Thiébaut, fin 1971 probablement

img137

img138

img139

img148 - Copie

img152

10 septembre 1972 devant la gendarmerie de Sisteron, avec Eliane, la marraine d'Agnès Mangenot

img147

10 septembre 1972 à Sisteron: baptême d'Agnès Mangenot, ma filleule

img140

img141