Cette année-là était déjà exceptionnelle pour moi à plus d'un titre. Alors je voulais la (presque) terminer en beauté sur le plan sportif au moins. Elle avait pourtant mal débuté: j'étais accro à la nage avec palmes mais aussi au footing et, en février, une douleur persistante à un tibia m'obligea à me calmer : fracture de fatigue! Mon rhumatologue, le Dr Deblais à Briey, avait eu cette remarque : "ça n'arrive qu'aux vieux... et aux militaires parce qu'ils courent comme des cons". Il envisageait de me plâtrer, sauf que ma chère femme devait accoucher trois semaines après. J'ai donc échappé à ça et ai pu voir naître notre fille le 10 mars... et aller écouter Joan Baez en concert à Verdun le 12 mars. Le printemps fut, de fait, studieux puisque je m'étais inscrit à l'agrégation externe de physique appliquée. Surprise début juin : j'étais admissible et je devais me rendre aux épreuves orales en juillet en région parisienne. Gros boulot donc pendant quelques semaines... et obtention du concours fin juillet, pour ma première tentative. Les grandes vacances furent assez euphoriques à Marseillan.

Lors de la rentrée au lycée Jean Zay de Jarny , mon succès ne passa pas inaperçu... Je repris les entrainements au club subaquatique de Briey et réussis à convaincre deux membres, Laurent Marchal et Jean-Marc Genet, de venir nager avec moi à Verdun. Ce 11 décembre l'eau était à 10 degrés et les conditions étaient donc très favorables. Et c'était aussi l'occasion de retrouver les copains du club nautique de Longuyon. J'ai terminé les 1600m à la 15ème place sur 60 inscrits venus de tout l'Est de la France.

Verdun_1988