Victor Moïse Louis Calon, né à Sebourg (Nord) le 6 aôut 1884, avait épousé Louise Mangenot, soeur à mon grand-père maternel Maurice Mangenot, le 4 septembre 1911 à Lexy (Meurthe-et-Moselle). Employé plusieurs années au service de M. le Marquis de Lambertye au château de Cons-la-Grandville, le brigadier réserviste Calon a demandé à venir sur le front début août 1914. Son épouse accouche de leur enfant René Victor le 13 septembre 1914 à Lexy.

Du 4 août jusqu'au 23 octobre 1914, le brigadier du 42ème régiment d'artillerie décrit dans un petit carnet les combats qui opposent les armées française et allemande dans la région de Mangiennes puis de Vienne-le-Château. Pratiquement au jour le jour, il raconte le périple de son régiment depuis Stenay, Marville, Mangiennes, Montmédy (Meuse) en passant par la Belgique puis la Marne ainsi que la violence des combats. Il s'inquiète également de ne pas avoir de nouvelles de Louise, son épouse, et de sa famille de Valenciennes.

En mai 2018 je me suis rendu à la nécropole nationale de Vienne-le-Château (Marne) sur la sépulture de mon grand-oncle (n°3043). Son nom et son prénom étant mal orthographiés, j'ai demandé aux services compétents à Suippes de procéder à une rectification, ce qui a été réalisé en septembre 2019.

Les petites-filles de Victor Moïse Louis Calon m'ont permis de découvrir ces pages récemment. Je souhaite, en les publiant ici, rendre hommage à mon grand-oncle et que leur lecture contribue à l'indispensable travail de mémoire sur ce qu'on appelle encore parfois "La grande guerre".

Livret_Victor_Moïse_Calon_1914_1

Livret_Victor_Moïse_Calon_1914_2

Livret_Victor_Moïse_Calon_1914_3

Livret_Victor_Moïse_Calon_1914_4

Livret_Victor_Moïse_Calon_1914_5

 

Livret_Victor_Moïse_Calon_1914_6

Livret_Victor_Moïse_Calon_1914_7

Permis_Victor_Calon (2)

Permis_Victor_Calon (1)

 

Recommandation_Victor_Calon (1)

Recommandation_Victor_Calon (2)

Certificat_conduite_Victor_Moïse_Louis_Calon

Citation_Victor_Moïse_Louis_Calon

img023

DSC_0009_1

20190905_142658 - Copie (2)